PeintreTILLANDSIA

Les quatre mots qui représenteraient le mieux l’œuvre de Tillandsia seraient : Couleur, Matière, Voyage et Tempérament.

Marie-Line Dominique GOLDENBERG, dite Tillandsia

« Enfin, l’étude des œuvres des grands maîtres, modernes comme anciens, est pour Tillandsia, un puits d’inspiration. Les titres de ses tableaux reflètent le goût prononcé de l’artiste pour les beautés du monde et des terroirs ».

Marie-Line Dominique GOLDENBERG, dite Tillandsia, est née à Neuilly-sur-Seine en 1959. Conçue dans un atelier d’artiste de la place de Clichy, Tillandsia est née d’un père photographe/peintre abstrait et d’une mère portraitiste/artiste peintre. Elle présente ses premiers tableaux à l’âge de quinze ans avec le groupe des « Peintres du Marais », ce qui lui valut de recevoir des mains de Jacques Chirac, alors maire de Paris, la palme d’argent de l’encouragement public.

Les quatre mots qui représenteraient le mieux l’œuvre de Tillandsia seraient : Couleur, Matière, Voyage et Tempérament. En effet, développant une recherche approfondie sur la couleur, la matière et l’équilibre de la composition, ses œuvres s’inspirent des cultures du monde et de son amour de la nature.

Au-delà des outils physiques que sont le pinceau, le couteau, la peinture et la toile, Tillandsia se sert avant tout de son vécu pour réaliser ses tableaux. D’aucuns sont le fruit d’une réflexion poussée, d’une observation, ou d’une méditation D’autres expriment un tempérament, un ressenti.

Au travers de mouvements singuliers et de l’énergie que ses tableaux dégagent, toute une symbolique onirique et historique vise à faire voyager – dans l’espace et dans le temps – celui qui le regarde. Comme le plaît à souligner Tillandsia, reprenant alors les mots de Zola : « Une œuvre d’art est un coin de la création vu à travers un tempérament. »

Le mystère est omniprésent dans le travail de Tillandsia. Certaines touches symbolisent des plumes amérindiennes, d’autres rappellent les colombes de Braque et donnent du dynamisme. Les tons sont souvent chauds, tel un soleil qui tape pour faire maturer le goût du vin, nectar de vie. La matière, formée par le mélange de peinture à l’huile et de sables venant de ses différents voyages à travers le monde, donnent du relief à la toile et marque le lien très fort que l’artiste entretient avec la terre.

Ses œuvres furent exposées dans plusieurs lieux de renom tels que l’Assemblée nationale, la rue de Seine ou encore la place des Vosges.